Pêche

Actualité

Sea Shepherd lance une opération tolérance zéro contre les baleiniers japonais

Le Steve Irwin, navire amiral de l'association environnementale Sea Sheperd, a été le premier de la flotte à appareiller de Melbourne pour la nouvelle campagne de lutte contre la pêche à la baleine. Depuis neuf ans, le groupe fondé par Paul Watson, mène des opérations coup de poing contre la flottille de pêche japonaise lors de la saison de pêche à la baleine. Cette année, la campagne, baptisée "tolérance zéro", débute plus tôt que les années précédentes puisque les membres de l'association comptent "engager" les bateaux japonais en Pacifique Nord et ne pas attendre leur arrivée dans leur zone de pêche en Antarctique. Pour cela, Sea Shepherd dispose de moyens importants et notamment de quatre navires. En plus du Steve Irwin, l'association aligne le Brigitte Bardot, le Bob Barker, un intercepteur, et le Sam Simon (du nom du producteur du dessin animé "Les Simpsons" ayant financé le navire), un ancien patrouilleur allemand récemment entré en flotte. Sea Shepherd et la centaine de volontaires à bord des navires disposent également d'un hélicoptère et de trois drones. Paul Watson, actuellement sous le coup d'un mandat d'arrêt international, devrait également embarquer mais il n'a pas précisé sur quel navire.

Pour mémoire, la pêche à la baleine est interdite par un traité international depuis 1987. Le Japon continue cependant à la pratiquer en utilisant une disposition du traité autorisant la pêche au titre de la recherche scientifique.

 

 

 

 

Pêche