Science et Environnement
Sea Shepherd reprend un ancien patrouilleur de l’US Coast Guard

Actualité

Sea Shepherd reprend un ancien patrouilleur de l’US Coast Guard

Science et Environnement

La flotte de l’organisation de protection de l’environnement Sea Shepherd compte un nouveau navire. Il s’agit d’une ancienne unité réformée des garde-côtes américains, l’ex-Brainbridge Island, l’un des 49 patrouilleurs que le chantier Bollinger de Lockport a livré entre 1986 et 1992 aux garde-côtes américains. Ces derniers n’en exploitaient plus que 27 l’an dernier, l’ensemble devant être désarmé entre 2017 et 2022.  

Le Brainbridge Island a pour sa part été retiré du service en mars 2014. Il a pu être racheté par Sea Shepherd avec le soutien financier de Chris Sharp, riche entrepreneur de Miami ayant fondé différentes sociétés biomédicales et mécène de longue date de l’organisation.

C’est d’ailleurs à Miami que le navire, rénové et qui arbore désormais les couleurs des « pirates de l’environnement », sera officiellement dévoilé le 11 décembre. Il s’appelle désormais Sharpie.

Long de 33.5 mètres pour une largeur de 6.4 mètres, l’ancien patrouilleur est aujourd'hui équipé de deux moteurs diesels Caterpillar lui permettant d’atteindre la vitesse de 29.5 nœuds, avec une distance franchissable de 3300 milles.

Pour sa première mission, le Sharpie va rejoindre trois autres bateaux de Sea Shepherd, les Farley, Mowat et John Paul de Joria, actuellement engagés dans l’opération Milagro IV, une campagne de défense du Vaquita, marsouin du golfe de Californie menacé d’extinction.

 

US Navy / USCG