Marine Marchande
SeaFrance : Année « satisfaisante » et regain de l'activité touristique

Actualité

SeaFrance : Année « satisfaisante » et regain de l'activité touristique

Marine Marchande

Après 2005, année catastrophique, et 2006, année de stabilisation, 2007 devrait être l'année du retour à la normale pour SeaFrance, spécialisée sur la liaison Calais - Douvres. Sauf catastrophe majeure d'ici le 31 décembre, « les résultats seront positifs et l'année satisfaisante », nous a confié Eudes Riblier, président du directoire de la compagnie. Premier enseignement de cet exercice, le marché du tourisme confirme son redémarrage. SeaFrance, comme les autres armements historiques, avait été mis à mal par l'arrivée des compagnies à bas coûts. « Nous avons constaté une reprise du marché des voitures. Sur cette activité, je pense que le transmanche à courte distance a touché le fond et nous revoyons désormais un développement. Les low cost ne parviennent plus à prendre beaucoup de parts de marché », analyse Eudes Riblier. Sur le segment du tourisme, SeaFrance devrait afficher une hausse supérieure à celle du marché, qui enregistrait une croissance de 6% de janvier à fin novembre. Selon le patron de l'armement français, le contrecoup de l'arrêt de la vente à bord de produits détaxés, en 1999, fait lui aussi partie du passé. « Pendant des années nous avons eu une décroissance du tourisme fiscal, de nombreux passagers venant pour l'alcool et les cigarettes. Là aussi, on ne verra plus ce trafic décroître ».
Toujours en croissance, d'environ 5% sur l'année, le marché du fret continue de bénéficier aux compagnies maritimes. Selon Eudes Riblier, SeaFrance devrait, pour sa part, afficher les mêmes performances qu'en 2006.
Outre l'essor général de l'économie, l'entreprise compte beaucoup sur les retombées des Jeux Olympiques, qui se dérouleront à Londres en 2012. « Nous nous attendons à une montée en puissance et à un développement du trafic, par exemple pour tout ce qui concerne le BTP ».
En 2006, SeaFrance a réalisé un chiffre d'affaires de 226.5 millions d'euros, pour un résultat net de 7.9 millions d'euros. Le trafic avait marqué une progression de 7,7% des voitures transportées et de 12 ,7 % pour les camions.

My Ferry Link (ex-SeaFrance)