Marine Marchande
SeaFrance : Les officiers reconduisent le mouvement faute d'avancées suffisantes

Actualité

SeaFrance : Les officiers reconduisent le mouvement faute d'avancées suffisantes

Marine Marchande

Malgré un espoir de sortie de crise vendredi, la plus importante grève d'officiers jamais intervenue dans le transport maritime transmanche se poursuit ce week-end. Le mouvement des officiers, qui immobilise depuis le 27 février les ferries de SeaFrance, n'est pourtant pas sans conséquence économique. Des dizaines de milliers de passagers et de camions se sont, effet, retrouvés bloqués à Calais. Certains ont pu emprunter d'autres compagnies mais, dans l'ensemble, la grève à provoqué une congestion du trafic. Dans un courrier, le syndicat des transporteurs ont, par conséquent, réclamé une résolution rapide du conflit. Parallèlement, le maire de Calais, Jacky Hénin, a demandé à la SNCF, propriétaire de SeaFrance, d'intervenir. Les politiques sont également montés au créneau en Grande-Bretagne, les élus anglais en appelant à Nicolas Sarkozy pour débloquer la situation. « La pression sur le président de SeaFrance est énorme et la direction a finalement accepté la tenue d'un CHSCT extraordinaire vendredi matin », explique un responsable d

My Ferry Link (ex-SeaFrance)