Marine Marchande
SeaFrance rachète le ferry Jean Nicoli

Actualité

SeaFrance rachète le ferry Jean Nicoli

Marine Marchande

La compagnie française a annoncé, aujourd'hui, avoir acquis le ferry Jean Nicoli. SeaFrance a longtemps hésité entre une construction neuve et un achat d'occasion, hypothèse que nous avions déjà évoquée il y a plusieurs semaines. La saturation des chantiers de construction, en Europe comme en Asie, semble avoir été l'une des principales raisons pour lesquelles SeaFrance a opté pour une unité de seconde main. Outre les aspects financiers, il paraissait, en effet, très difficile de pouvoir disposer d'un ferry neuf avant 2011. Presqu'immédiatement disponible, le Jean Nicoli, acquis à l'été 2006 par Veolia Transport, sera mis en service entre Calais et Douvres mi-2008. Il va remplacer les SeaFrance Renoir et SeaFrance Manet, avec une capacité de transport deux fois plus importante que celle de ces navires livrés en 1981 et 1984. L'armement souhaitait depuis deux ans poursuivre le renouvellement de sa flotte, débuté en 2003 avec la construction du Rodin puis en 2005 avec celle du Berlioz. « Toute l'entreprise s'est mobilisée pour rendre cet investissement possible : les performances réalisées en 2007, la signature de nouveaux accords d'armement, l'implication totale des équipes ont été des éléments déterminants de cette décision », se félicite SeaFrance. Pour Eudes Riblier, président du directoire de la compagnie : « Cette décision est la preuve du dynamisme et de la mobilisation de SeaFrance, au service de son développement et de ses clients. Cette acquisition va nous permettre d'améliorer encore la performance écologique de notre offre. Nous sommes fiers de la place que nous donnons au pavillon Français sur Calais Douvres ».
En 2006, SeaFrance filiale du Groupe SNCF, a transporté 3 573 000 passagers, 650 000 voitures, 22 000 autocars, 765 000 camions et réalisé un chiffre d'affaires de 226,5M€. Avec l'arrivée du Nicoli et le retrait du service des Renoir et Manet, la flotte de SeaFrance tombera à cinq unités.
Long de 203 mètres pour une jauge de 28.000 tonneaux, le Jean nicoli dispose d'une capacité de 730 passagers et 660 véhicules. Construit en 2002 en Allemagne, le navire a d'abord été opéré en tant que Superfast X entre Zeebrugge et Rosyth, avant d'être acheté au prix fort (112 millions d'euros) par Veolia. L'acquisition de cette nouvelle unité avait été décidée au moment où la Compagnie Méridionale de Navigation (CMN) s'était rapprochée de Corsica Ferries, en vue de remporter la délégation de service public pour la desserte maritime entre Marseille et les ports corses. Afin de remporter l'appel d'offre seule, la SNCM avait été contrainte d'augmenter les capacités de sa flotte. Cette mesure n'avait finalement pas été utile, puisque la Méridionale avait finalement renouvelé son accord avec son partenaire historique.
Pour mémoire, le Jean Nicoli a également fait l'objet d'une étude de la marine. Le projet portait sur un affrètement de six mois par an en vue de remplacer le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc dans sa fonction de navire école.

My Ferry Link (ex-SeaFrance)