Défense
SeaOwl : Le Normand Drott devient VN Rebel et hisse le pavillon français

Actualité

SeaOwl : Le Normand Drott devient VN Rebel et hisse le pavillon français

Défense

Depuis hier, la flotte civile sous pavillon tricolore compte un nouveau navire. Il s’agit du VN Rebel, de la société française SeaOwl. Parti du Brésil le 22 décembre et arrivé le matin même à La Seyne-sur-Mer, le Normand Drott a immédiatement changé de nom et hissait en fin d’après-midi le pavillon français en lieu et place du norvégien.

Le VN Rebel hier à La Seyne (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le VN Rebel hier à La Seyne (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Ancien remorqueur du type AHTS construit en 1984 et racheté par SeaOwl à l’armement norvégien Solstad, l’ex-Normand Drott va servir de support aux entrainements des unités de la Marine nationale basés à Toulon ou évoluant sur la façade méditerranéenne. 

 

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)