Marine Marchande
SeaOwl : Le VN Rebel adopte sa nouvelle livrée

Actualité

SeaOwl : Le VN Rebel adopte sa nouvelle livrée

Marine Marchande
Défense

Arrivé à Toulon le 12 janvier, le nouveau navire plastron mis à disposition de la Marine nationale par la société française SeaOwl a adopté sa nouvelle livrée. L’ex-Normand Drott a abandonné la peinture orange pour une coque foncée barrée d’une bande rouge.

Succédant au précédent VN Rebel, vieux remorqueur ayant servi de navire plastron de 2011 à 2015, le nouveau bateau est plus grand, plus puissant et offre des capacités accrues pour les entrainements des unités de la flotte française.

 

Le VN Rebel à son arrivée à Toulon en janvier (© : MER ET MARINE - JL VENNE)

Le VN Rebel à son arrivée à Toulon en janvier (© : MER ET MARINE - JL VENNE) 

 

Livré par les chantiers norvégiens Ulstein en 1984, cet ancien remorqueur ravitailleur releveur d’ancre (AHTS) du type UT 712 mesure 75.5 mètres de long pour 16.6 mètres de large et affiche un port en lourd de 2900 tonnes. Doté de deux moteurs Wärtsilä 12V32D d'une puissance totale de 12.000 cv, ainsi que trois propulseurs en tunnel, il peut atteindre la vitesse de 16 nœuds. Le navire dispose d’une surface de pont de 536 m² et affiche une capacité de traction de 148 tonnes.  

 

Le VN Rebel (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le VN Rebel (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) 

 

Comme le VN Partisan à Brest, le nouveau VN Rebel est armé sous pavillon tricolore avec équipage français. Les deux navires, ainsi que les prestations associées fournies par SeaOwl, font l’objet d’un contrat d’une durée de trois ans, que la Marine nationale pourra prolonger pour trois années supplémentaires.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française