Défense
Second passage à Brest pour le SNA Suffren
ABONNÉS

Actualité

Second passage à Brest pour le SNA Suffren

Défense
Actualité

Le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque français a fait un second passage à Brest après avoir pointé pour la première fois son étrave à l’ouvert de la rade début juin (reportage photo dans cet article). Cette fois, le Suffren ne s’est pas contenté d’une relève de personnel comme à sa première venue. Arrivé lundi matin, il a encore effectué en rade une opération de ce type avec les équipes de Naval Group, qui a construit ce bâtiment dans son site de Cherbourg et pilote les essais avec la Direction Générale de l'Armement (DGA) et la Marine nationale. Puis le Suffren a réalisé une série de passes sur les boucles magnétiques de DGA Techniques Navales (ex-GESMA) situées entre la pointe des Espagnols et Lanvéoc. Le bâtiment a ensuite rejoint la base navale brestoise, où un quai a été spécialement construit pour accueillir les nouveaux SNA de ce type. Le Suffren a appareillé dès hier matin pour évoluer de nouveau en grande rade et, finalement, prendre le chemin du goulet dans l’après-midi pour poursuivre ses essais au large de la Bretagne. Son arrivée à Toulon, où il sera basé, est toujours prévue à la toute fin juillet, sauf contretemps liés aux essais, ce qui peut évidemment arriver.

 

Le Suffren à Brest lundi (©  BERNARD PREZELIN)

Le Suffren à Brest lundi (©  BERNARD PREZELIN)

Le Suffren à Brest lundi (©  BERNARD PREZELIN)

Le Suffren à Brest lundi (©  BERNARD PREZELIN)

Le Suffren à Brest lundi (©  BERNARD PREZELIN)

Le Suffren à Brest lundi (©  BERNARD PREZELIN)

 

 …
Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense