Défense
Second porte-avions : La commande des catapultes suspendue

Actualité

Second porte-avions : La commande des catapultes suspendue

Défense

On s'en souvient, début 2007, Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, avait lancé la commande des deux catapultes à vapeur du second porte-avions. L'objectif était alors de « sécuriser » l'aboutissement de ce programme majeur. Mais, malgré le coût des études engagées et la commande des premiers équipements, Nicolas Sarkozy a décidé, en juin 2008, de reporter à 2011/2012 la décision de construire ou non le PA2. Que sont, dans ce contexte, devenues les catapultes commandées aux Etats-Unis ? « Nous nous sommes mis d'accord avec l'administration américaine pour que le contrat FMS (Foreign Military Sales, ndlr) portant sur la commande des catapultes et des installations aviation, soit suspendu, par un avenant au contrat », explique-t-on à la Délégation Générale pour l'Armement. Suspendu ne veut pas dire annulé et le contrat pourra être relancé, sans frais supplémentaires, si le président de la République donne son feu vert à la construction du PA2 : « L'avenant permet de relancer ou d'annuler le contrat, sans surcoût, au plus tard en 2012 ». Entre la signature du contrat FMS et la décision de le suspendre, les industriels américains n'ont apparemment pas lancé la production des équipements.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française