Défense
Second porte-avions : Vers un coup d'accélérateur ?

Actualité

Second porte-avions : Vers un coup d'accélérateur ?

Défense

Le programme des trois porte-avions franco-britanniques, conçus en coopération entre les deux pays, semble vouloir passer à la vitesse supérieure, échéances politiques obligent. Demain, les industriels anglosaxons et le ministère de la Défense britannique doivent franchir la « Main gate », l’équivalent du dossier de lancement et de réalisation (DLR), ouvrant la voie à une commande des HMS Queen Elisabeth et Prince of Wales mi-2007. Pendant ce temps, en France, le second porte-avions avance, lui aussi. Après la signature, le 25 septembre, du contrat pour les études de définition détaillées, que nous vous révélions deux jours plus tard, DCN et Thales doivent présenter avant la fin du mois de décembre une offre engageante à la Délégation Générale pour l’Armement (DGA). Les trois mois séparant ces deux jalons sont consacrés à affiner le budget nécessaire à la

Euronaval 2006