Construction Navale
Sécurité : Des canots de 250 places pour les paquebots géants de NCL

Actualité

Sécurité : Des canots de 250 places pour les paquebots géants de NCL

Construction Navale

Le mois prochain, la construction du premier paquebot géant destiné à la compagnie Norwegian Cruise Line débutera à Saint-Nazaire. Si le navire ne mesure « que » 325 mètres, soit 20 mètres de moins que le Queen Mary 2, sa jauge atteindra 150.000 tonneaux (contre 145.000 pour le QM2). Par rapport au liner de la Cunard, l'énorme différence résidera dans les capacités d'accueil. Avec 2100 cabines, les navires de la classe Freestyle 3 pourront transporter environ 5000 passagers. En matière de canots de sauvetage, le casse-tête est de taille pour les ingénieurs d'Aker Yards. Le chantier doit en effet prévoir plus d'embarcations mais, dans le même temps, doit livrer un navire dont 90% des 2100 cabines auront vue sur la mer. Une discussion s'est donc engagée avec les sociétés de classification afin d'installer, sur les F3, des canots de 250 places, soit 100 places de plus que le maximum autorisé. Pour réduire le temps d'embarquement des passagers en cas d'abandon du navire, la disposition des canots pourrait être modifiée, avec l'abandon du système de bascule par bossoirs. L'idée est de ne plus avoir de canots à déborder mais de les suspendre directement au dessus de l'eau, ce qui permet d'avoir un accès direct pour les passagers.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire