Divers
Sécurité maritime : Le projet I2C obtient un financement européen

Actualité

Sécurité maritime : Le projet I2C obtient un financement européen

Divers

Porté par DCNS, le projet I2C va bénéficier d'un financement de l'Union européenne, qui souhaite voir renforcées les capacités de surveillance des espaces maritimes. Regroupant une vingtaine de sociétés européennes (*), le projet de recherche I2C vise à évaluer la faisabilité de mise en oeuvre d'un système global de surveillance d'espace maritime régional et de détection des contrevenants. Un démonstrateur, installé par DCNS et ses partenaires sur la plateforme côtière du SESDA à Saint-Mandrier et dans deux centres opérationnels méditerranéens français, va permettre d'étudier, développer et déployer cet outil d'information. Le système étudié doit permettre de détecter, en temps réel, par toutes les conditions météorologiques et dans des zones maritimes s'étendant jusqu'à 400 kilomètres au large des côtes, des comportements anormaux de navires : arrêt en haute mer, accostage au large avec un autre navire, changement de cap, vitesse excessive... « L'objectif est d'analyser de manière dynamique les trajectoires et les activités des navires, d'interroger les bases de données et de lever automatiquement des alertes en fonction de règles établies en concertation avec les autorités opérationnelles. En effet, afficher des milliers d'informations sur un écran n'apporte aucune aide à l'opérateur. Ce qu'il faut, c'est pouvoir l'alerter sur les comportements anormaux des navires. I2C va permettre d'offrir une vision la plus précise possible de l'environnement méditerranéen grâce à un réseau étendu de capteurs, à leur corrélation avec des informations collectées et acquises par des sources auxiliaires de renseignement », explique DCNS, qui apporte au sein du projet apporte son expertise en ingénierie de systèmes complexes et son savoir-faire en matière d'algorithmes d'aide à la décision, déterminants pour l'identification des comportements anormaux.
L'objectif est d'apporter aux forces opérationnelles des structures chargées d'assurer la sécurité maritime des informations fiables leur permettant de faire des choix d'intervention pour mieux lutter contre la pêche illicite, l'immigration illégale, le trafic de drogue ou encore la pollution.
_______________________________________________

(*) Onera, Furuno Finland, Rockwell Collins, IRIT, Ajeco, JRC, Kongsberg, Kongsberg Norcontrol Systems, JRC, Sofresud, Intuilab, Zeppelin, Clear Priority, Armines, Airshipvision, ecomer, meteosim, SES-Astra, Eric Von Hooydonk.

Naval Group (ex-DCNS)