Vie Portuaire

Fil info

Sète : un nouvel élévateur de 300 tonnes sur l’aire de carénage

Vie Portuaire

L’aire de carénage du port de Sète-Frontignan, permettait jusqu’à présent le carénage et la réparation de tout type de navire, n’excédant pas les 180 tonnes et les 14 mètres de long. L’établissement Port de Sète – Sud de France avait planifié le remplacement de cet outil d’une quarantaine d’années, pour un nouvel élévateur d’ici la fin de l’année 2019, permettant ainsi d’augmenter sa capacité de levage.

La société italienne Ascom a ainsi été choisie pour la fabrication de ce nouvel élévateur d’une capacité de levage maximale de 300 tonnes.

Lundi 29 juillet, le premier camion a fait son arrivée dans le port sétois, tout droit sorti de l’usine italienne de Parme. Au total, ce ne sont pas moins de 8 camions semi-remorques qui seront nécessaires au transport de ce nouvel élévateur et 5 semaines de montage.

Le montant de cette acquisition se chiffre à 958 900 euros, supporté à 100% par l’établissement Port Sud de France. Avec plus de 680 mouvements par an, et à proximité de la criée de Sète, il semblait important de pouvoir satisfaire l’ensemble des navires du port (pêche, plaisance, grande plaisance, péniches et services portuaires).

Cette livraison rentre dans le plan de modernisation de l’aire de carénage, débuté 2018 avec l’aménagement du St Christ pour l’accueil des bateaux de plaisance, puis la livraison d’un élévateur 20 tonnes (pour la petite pêche et la plaisance) et la modernisation du système de traitement des eaux de l’aire de carénage (Sept 2019). La remise à niveau du poste d’avitaillement est prévue pour début 2021, avec une infrastructure et des équipements sécurisés et adaptés aux usagers. Cette installation sera équipée d’un poste de pompage des eaux de cale et des cuves eaux grises et noires complétant le service existant sur le port de plaisance.

La date de mise en opération de ce nouvel outil est prévue pour fin septembre, lorsque toutes les phases de paramétrages, réglages et essais auront été validées.

Communiqué du Port de Sète, 31/07/19

 

Port de Sète