Pêche
Seychelles : Les thoniers français et espagnols repartent en pêche

Actualité

Seychelles : Les thoniers français et espagnols repartent en pêche

Pêche

La cinquantaine de thoniers réfugiée au port de Mahé, aux Seychelles, depuis l'attaque du Drennec, le 13 septembre, a commencé hier à reprendre la mer. Ils ont reçu comme consigne de ne pas pêcher à moins de 500 nautiques des côtes somaliennes. L'objectif est donc d'essayer de rester hors de portée des pirates, qui interviennent de plus en plus loin du littoral. Le thonier breton Drennec avait, ainsi, été attaqué à plus de 800 kilomètres (400 nautiques) de la Somalie. Les pêcheurs français et espagnols ont convenu de diverses mesures pour se protéger, comme l'activation, en permanence, d'un canal radio sur lequel chaque bateau donne sa position.
Vendredi, une réunion s'est tenue au ministère de l'Agriculture et de la Pêche, en présence des armateurs, des représentants syndicaux et des administrations concernées par ce problème. Cette entrevue a débouché sur quatre propositions. La première porte sur « le transfert des positions satellite aux différentes administrations concernées », alors que la seconde propose la « communication préalable aux moyens de surveillance des zones de pêche envisagées par les pêcheurs ». Le ministère souhaite également « travailler avec les pays riverains sur la mise en place d'une surveillance satellitaire telle qu'existant déjà dans la zone des TAAF (Terres australes et arctiques Françaises) » et « se rapprocher de l'Union européenne pour réactiver l'accord de pêche avec l'Ile Maurice et permettre ainsi aux navires de pêcher dans des zones plus sures ».
Suite à la démultiplication des attaques de bateaux civils au large de la Somalie, la France a proposé l'envoi, en fin d'année, d'une force aéronavale pour combattre la piraterie. Paris a également soumis au conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution appelant tous les Etats soucieux de lutter contre la piraterie à mettre des moyens navals et aériens à disposition.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime