Disp POPIN non abonne!
Construction Navale
Sibiril et Delion dévoilent une nouvelle pilotine tout temps de 14.5 mètres

Actualité

Sibiril et Delion dévoilent une nouvelle pilotine tout temps de 14.5 mètres

Construction Navale
Vie Portuaire

Le chantier finistérien Sibiril Technologies et le bureau d’architecture nantais Pierre Delion dévoilent ce mercredi, à Navexpo International, une toute nouvelle pilotine. Un bateau que les visiteurs du salon, qui se déroule à Lorient, pourront découvrir en avant-première et sous tous les angles grâce à une expérience de réalité virtuelle réalisée avec le Centre interentreprises numérique de Quimper (CINQ).

Faire le même travail qu’un bateau plus grand

Longue de 14.5 mètres pour une largeur de 4.8 mètres (avec défenses) et un déplacement lège d’environ 14 tonnes, la nouvelle pilotine, qui peut accueillir jusqu’à 10 personnes, a été conçue comme un bateau tout temps offrant des performances analogues à une vedette de 15.5 à 16 mètres. « Nous sommes partis de l’expérience acquise avec la pilotine de 12 mètres (ST-P 120 IPS) que nous avons livrée il y a deux ans à la station de Cherbourg et qui a été conçue pour faire le travail d’un bateau traditionnel de 14 mètres. Avec cette fois dans l’idée de proposer un bateau de 14.5 mètres typé tout temps, vif et agréable à manœuvrer, capable d’offrir des prestations équivalentes à une unité de 16 mètres », explique Pierre Delion. « Les trois maître-mots de ce projet sont sécurité, fiabilité et économie. Avec un design optimisé, une carène tout temps et la recherche des bons compromis entre la taille, la robustesse, la motorisation et la tenue à la mer, nous avons développé un modèle plus compact,  plus économe à la construction et offrant des coûts d’exploitation réduits tout en conservant de l’espace à bord avec, par exemple, la possibilité d’être debout partout à l’intérieur du bateau », ajoute Tristan Pouliquen, directeur opérationnel de Sibiril Technologies.

 

La pilotine de 12 mètres livrées à la station de Cherbourg en 2014 (© SIBIRIL TECHNOLOGIES)

La pilotine de 12 mètres livrées à la station de Cherbourg en 2014 (© SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

Une propulsion avec des IPS 2

La nouvelle vedette, dotée d’une coque en composite, se distingue par sa puissante propulsion, avec deux moteurs de 650 cv couplés à des pods IPS 2 de Volvo Penta. « L’IPS 2 permet de réduire la consommation de 25 à 30% par rapport à une propulsion classique sur lignes d’arbres. Il apporte une vivacité et une manoeuvrabilité exceptionnelles, permet d’aller très vite mais, surtout, offre une importante réserve de puissance et donc de la sécurité », souligne Tristan Pouliquen, qui note en outre que le fait d’adopter des moteurs puissants pour une pilotine de cette taille permet, sur l’essentiel des plages d’utilisation, de moins solliciter les machines.  En vitesse maximale, la vedette devrait, selon la motorisation choisie, pouvoir atteindre les 34 nœuds.

Une collaboration étroite entre constructeur et architecte

Ce nouveau modèle est donc le fruit d’une étroite collaboration mise en place entre le constructeur et l’architecte, qui ont décidé de travailler de concert pour développer ensemble un produit bénéficiant de coûts de construction contenus, de l’expérience du chantier de Carantec sur le marché des pilotines et de celle de Pierre Delion dans l’optimisation des bateaux de travail. « Le chantier et l’architecte travaillent ensemble dès le début de la conception, ce qui évite d’imposer une méthode de travail au chantier. Nous avons maintenant l’habitude de collaborer avec Sibiril et, grâce à ce partenariat, nous maîtrisons très bien les devis de masse et travaillons au plus juste sur avec des méthodes de travail communes », explique Pierre Delion.

Une nouvelle gamme pour la France et le marché international

De là, les partenaires ont décidé de développer toute une gamme de pilotines. Le premier modèle fut la ST-P 120 IPS dont le prototype a été réalisé pour Cherbourg (voir notre article) et dont un exemplaire dérivé a été récemment commandé par les pilotes du Havre. S’y ajoute désormais celui de 14.5 mètres, mais aussi un nouveau design de 10.5 mètres, basé sur une vedette monomoteur conçue pour être ultra-économique. Des bateaux que Sibril Technologies et Pierre Delion destinent non seulement au marché français, mais sur lesquels ils misent aussi pour percer sur le marché export. « Nous ciblons clairement les stations françaises ainsi que des clients internationaux. On constate en particulier, pour la 14 mètres, que les pilotes utilisent dans de nombreux pays des bateaux de cette taille ».

 

La ST-P 120 commandée par les pilotes du Havre (© ARCHI DELION - SIBIRIL TECHNOLOGIES)

La ST-P 120 commandée par les pilotes du Havre (© ARCHI DELION - SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

Une ST-P 120 à livrer à la station du Havre l’an prochain

En attendant de décrocher de nouvelles commandes, le chantier de Carantec commercera prochainement la construction de la ST-P 120 IPS commandée par les pilotes havrais, qui en prendront livraison en mars 2017. Le moule de ce bateau, dont le pont et la timonerie seront réalisés en infusion, est déjà prêt.

En parallèle, on rappellera que Sibiril Technologies travaille également sur le programme des canots tout temps de nouvelle génération (CTT NG) de la SNSM, dont la seconde unité doit être mise à l’eau en septembre. 

 

Sibiril Technologies Pilotage