Construction Navale
Sibiril renoue avec la construction de bateaux de pêche

Actualité

Sibiril renoue avec la construction de bateaux de pêche

Construction Navale
Pêche

Le chantier Sibiril Technologies de Carantec vient d’enregistrer la commande de deux bateaux de pêche. Des coquillers-caseyeurs de 11.95 mètres de long pour 5 mètres de large destinés à un armateur d’Erquy (Côtes d’Armor), Eddy Blanchet, qui en prendra livraison en 2018.

Conçus par l’architecte Didier Marchand, les bateaux seront équipés d’un moteur Scania DI13 et d’une coque en composite, avec de nombreuses parties réalisées en infusion. « Ils adopteront une carène moderne et sont conçus pour réduire au maximum la consommation, le composite étant un atout puisqu’il permet d’obtenir des bateaux plus légers », explique Tristan Pouliquen, directeur de Sibiril Technologies.

Une belle commande pour le chantier finistérien, qui n’avait pas travaillé à la pêche depuis 2009 et se relance donc sur ce marché. « Pas mal de bateaux en composite ont été construits dans les années 80 à 2000 mais depuis plusieurs années, nous avions peu de demandes. Aujourd’hui, on sent un renouveau sur ce segment ». Alors que la flottille de pêche présente un important potentiel de renouvellement, les petites unités en composite semblent séduire de nouveau les professionnels. « C’est une technologie qui se prête bien à des carènes spécifiques et répond à la volonté des pêcheurs de consommer moins. Le composite est plutôt réservé à la petite pêche, avec des bateaux plus légers qui n’ont pas besoin d’une très grosse puissance, comme un chalut qu’il faut tracter ». Spécialisé dans les coques en composite, Sibiril y ajoute son expertise dans les bateaux professionnels, en particulier les pilotines et canots de sauvetage de la SNSM, avec des exigences très fortes en termes de robustesse, de sécurité et d’ergonomie. Des arguments également très importants pour les pêcheurs.

Sibiril va donc s’appuyer sur cette commande pour faire son grand retour sur ce marché : « Il est clair que nous souhaitons nous positionner sur ce type de bateaux, en travaillant en collaboration avec des architectes, comme Didier Marchand ».

En attendant, le chantier livrera cette semaine la nouvelle pilotine de 12 mètres réalisée pour la station du Havre.

(*) Ce dernier avait initialement prévu de faire réaliser ses nouveaux bateaux par ACCF mais le chantier de Plonéour-Lanvern a été placé en liquidation judiciaire au mois de février.

 

Sibiril Technologies