Construction Navale

Actualité

Sibiril reprend la construction du nouveau canot tout temps de la SNSM

Construction Navale

Une commande de trois vedettes de 12 mètres et la reprise de la construction du canot tout temps de nouvelle génération… Le chantier Sibiril Technologies de Carantec peut avoir le sourire après la signature, hier à Paris, de plusieurs contrats avec la SNSM. Annoncé en 2012, le projet CTT NG, qui a pris un an et demi de retard, est donc remis sur les rails. L’objectif est de remplacer les actuels canots tout temps, au nombre de 40 et dont les plus anciens datent des années 80. « Le canot tous temps est le navire emblématique de la SNSM : il doit pouvoir sortir dans n'importe quelles conditions météorologiques pour effectuer des opérations de sauvetage. Insubmersible et auto-redressable, il doit allier vitesse, stabilité et manœuvrabilité. En 2013 les CTT ont réalisé 661 interventions ce qui représente plus de 1551 heures en sauvetage », explique l’association, qui n’a pas encore précisé le nombre de CTT NG qu’elle compte acquérir. Le dimensionnement de la future flotte est en effet à l’étude afin de mettre en adéquation l’outil naval des sauveteurs en mer avec l’évolution de leurs missions.

Pour l’heure, seuls les cinq premiers CTT NG sont évoqués. Le prototype, livrable courant 2015, est destiné à la station bretonne de l’île de Sein. Ses deux premiers sisterships, attendus en 2016 et 2017, rejoindront pour leur part les Sables d'Olonne et à Sète.

 

 

 

Réalisés par Sibiril Technologies sur des plans du bureau d'architecte Pantocarene de Didier Marchand, les CTT NG adoptent le design ORC 178.R. Dotés d’une coque en composite verre résine, ils mesureront 17.8 mètres de long pour 5.2 mètres de large, avec un tirant d’eau d’1.62 mètre. Affichant un déplacement de 29 tonnes en charge, les futurs canots tout temps pourront atteindre la vitesse de 25 nœuds grâce à deux moteurs de 650 cv. Armés par un équipage de 8 sauveteurs, ils offriront plus d’espace que leurs aînés pour l’accueil des naufragés. Ainsi, les CTT NG pourront accueillir jusqu’à 40 personnes, avec 15 places assises et la possibilité de loger deux civières.

Enfin, pour ce qui est de la commande de trois nouvelles vedettes de 12 mètres du type V2, les deux premières sont destinées aux stations de Talmont Saint-Hilaire en Vendée et de Trebeurden dans les Côtes d'Armor.

 

Vedette du type V2 (© DR)

Sauvetage et services maritimes Sibiril Technologies