Energies Marines
Siemens inaugure son cinquième parc éolien en quelques semaines

Actualité

Siemens inaugure son cinquième parc éolien en quelques semaines

Energies Marines

Pour le groupe allemand, le champ danois d'Anholt (400 MW) est le cinquième parc éolien offshore inauguré en quelques semaines. Il suit le champ britannique de London Array qui, avec ses 630 MW, est devenu le plus important du monde, ainsi que les les projets Greater Gabbard (504 MW) et Lincs (270 MW), officiellement raccordés au réseau en juillet et en août. En Allemagne, le projet Riffgat (108 MW), premier parc éolien offshore destiné à une exploitation commerciale en mer du Nord, a été quant à lui inauguré au mois d’août. Tous sont équipés de machines développées par Siemens. « Le déploiement de nos projets offshore en Europe tourne à plein régime. Siemens a déjà installé plus de 3900 MW de capacités offshore. Nos projets atteignent le même ordre de grandeur que des centrales thermiques classiques et nous réalisons des avancées importantes dans l’industrialisation de l’énergie éolienne offshore. Ainsi, nous contribuons à faire baisser encore le coût de l’énergie éolienne produite en mer », explique Markus Tacke.

 

 

Siemens a installé 111 éoliennes de 3.6 MW sur le champ d'Anholt (© SIEMENS)

Siemens a installé 111 éoliennes de 3.6 MW sur le champ d'Anholt (© SIEMENS)

 

 

5 GW à installer

 

 

Siemens, qui a su très tôt investir dans ce segment des énergies marines renouvelables, a donc déjà installé 3.9 GW d’éoliennes offshore. Et, grâce à la montée en puissance de ce marché,  son carnet de commandes dépasse largement ce chiffre, puisque le cumul des projets en portefeuille atteint 5 GW.

On notera que le portefeuille environnemental de Siemens, dont les éoliennes et les services fournis dans le domaine de l’énergie font partie, a généré l’an dernier un chiffre d’affaires de près de 33 milliards d’euros, faisant du groupe allemand l’un des principaux fournisseurs d’écotechnologies à l’échelle mondiale. « Sur la même période, nos produits et solutions ont permis à nos clients d’éviter le rejet de près de 330 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions annuelles cumulées de Berlin, Delhi, Hong Kong, Istanbul, Londres, New York, Singapour et Tokyo ».

Energie éolienne Energies Marines Renouvelables