Divers

Fil info

Signature de l'actualisation du Biscaye Plan entre la France et l'Espagne

Divers

Le mardi 10 décembre 2019, à la préfecture maritime de l’Atlantique à Brest, le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier, préfet maritime de l’Atlantique, et M. Benito Núñez Quintanilla, directeur général de la Marine marchande espagnole et président de la société de sauvetage et de sécurité maritimes, ont signé une version actualisée du Biscaye Plan.

Signé pour la première fois en 1999 et actualisé en 2009, le Biscaye Plan est un document opérationnel qui prévoit les modalités d’une intervention conjointe entre la SASEMAR (Sociedad de Salvamento Marítimo y Seguridad Marítima) et la préfecture maritime de l’Atlantique, en cas d’opérations de sauvetage, de lutte contre la pollution et, désormais, d’assistance à un navire en difficulté dans le golfe de Gascogne.

Cette troisième version du Biscaye Plan intègre les différents retours d’expériences des 10 dernières années, parmi lesquels on peut citer :

  • Les directives européennes sur les lieux refuges ;
  • Le partage des responsabilités en matière de sauvetage de la vie humaine entre le CROSS Etel et le MRCC Madrid dans la zone de la baie du Figuier ;
  • Les évolutions de nos dispositifs de réponse de sécurité civile maritime respectifs ;
  • La mise en cohérence de la zone d’application du Biscaye Plan, avec l’adhésion de l’Espagne à l’accord de Bonn ;
  • Et, bien entendu, l’actualisation des annexes techniques relatives aux moyens dont nous disposons, aux fréquences utilisées dans les plans de transmissions dédiés aux opérations.

Le Biscaye Plan a été activé à trois reprises depuis la signature du document initial. La première fois à la suite du naufrage de l’Erika en décembre 1999. Trois ans plus tard, en 2002, pour le naufrage du Prestige, cette fois-ci à la demande de l’Espagne. Et enfin, en mars 2019, son activation a permis un soutien aéromaritime espagnol rapide et efficace au dispositif de lutte anti-pollution mis en place consécutivement au naufrage du Grande America.

« Par la signature aujourd’hui de cette version actualisée du Biscaye Plan, nous réaffirmons aussi, symboliquement, la solidité de notre coopération et notre solidarité pendant les urgences et les crises en mer » a déclaré le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier, préfet maritime de l’Atlantique, en conclusion de son discours.

Communiqué de la préfecture maritime de l'Atlantique