Défense
Signature du contrat relais pour le second porte-avions français

Actualité

Signature du contrat relais pour le second porte-avions français

Défense

Selon nos informations, un nouveau cap a été passé dans le projet de futur porte-avions (PA2). Le contrat relais, lançant la phase d’études détaillées, aurait été signé, pour un montant de 20 millions d’euros. Ce contrat porte sur la poursuite des études d’adaptation du modèle britannique. La solution d’un navire de conception purement française est donc clairement mise de côté, même si elle n’est pas officiellement abandonnée. « Juliette », c’est son nom, reste bien au chaud dans les cartons, au cas où la coopération avec le Royaume-Uni subirait un nouveau coup de Trafalgar, 10 ans après le fiasco du programme Horizon. Cette perspective paraît toutefois difficilement envisageable, tant la volonté politique d’aboutir à un projet commun semble forte, tant à Paris qu’à Londres. La France souhaite bénéficier des porte-avions de la Royal Navy pour bâtir un grand programme européen et, éventuellement, réaliser quelques économies d’échelle. Le projet

Naval Group | Actualité industrie navale de défense