Défense
Sillinger : Les discussions se poursuivent en vue d’un rachat par Sealegs

Actualité

Sillinger : Les discussions se poursuivent en vue d’un rachat par Sealegs

Défense
Nautisme

Les discussions se poursuivent en vue de la reprise de Sillinger par le fabricant de bateaux néo-zélandais Sealegs. Ce dernier a annoncé fin décembre avoir fait une offre au groupe Marck, actuel propriétaire de la société française spécialisée dans les gonflables et semi-rigides. L’objectif de Sealegs est d’acquérir 70% de Sillinger pour un montant de 2.1 millions d’euros, dont 600.000 via l’émission de nouvelles actions dans l’entreprise basée à Auckland. Si tout va bien, l’opération doit être bouclée dans le courant de l’année.

Marck, qui souhaite se recentrer sur son cœur de métier (fabrication d’uniformes et d’équipements pour les forces armées et de sécurité, ainsi que les entreprises privées), cèderait ainsi les commandes de sa filiale à un groupe dont les embarcations pneumatiques sont la spécialité, ce qui représente de son point de vue une véritable plus-value pour Sillinger. Quant à Sealegs, qui a résolument entrepris de renforcer sa présence internationale (il compte également acheter la majorité des parts du constructeur sud-africain Gemini), il s’agit via le rachat de la société française de s’ouvrir les portes du marché européen.

Employant 41 salariés et ayant réalisé un chiffre d’affaires de 5.87 millions d’euros en 2016, Sillinger est basé à Mer, dans le Loire-et-Cher, où son usine produit jusqu’à 300 bateaux par an. Créé en 1962, ce grand spécialiste tricolore des semi-rigides et bateaux pliables a vendu ses produits dans une cinquantaine de pays, de l’Europe à l’Asie en passant par l’Inde, le continent africain et l’Amérique latine. Travaillant essentiellement pour les forces de sécurité et les armées, Sillinger fournit aussi des embarcations de travail pour les professionnels de la mer. Une toute petite partie de son activité est, enfin, consacrée à des bateaux de loisir haut de gamme et des matériels de lutte contre la pollution.

Aujourd’hui, Sillinger commercialise l’essentiel de ses produits en trois gammes : Rafale pour les embarcations de 9.5 à 16 mètres à usage principalement militaire, Pro Raid pour les bateaux pliables et semi-rigides de moins de 9.5 mètres à usage professionnel et militaire, ainsi que les SRD, bateaux gonflables à déploiement rapide de 4.25 à 5.25 mètres dédiés aux commandos. S’y ajoute les Silverline pour la plaisance avec des modèles de 3.3 à 9 mètres.

Sillinger