Défense
Sillinger réorganise sa gamme et lance une nouvelle embarcation commando

Actualité

Sillinger réorganise sa gamme et lance une nouvelle embarcation commando

Défense

La société française lance une nouvelle gamme d’embarcations semi-rigides destinées en particulier aux forces spéciales et commandos marine. Cette gamme prend le nom de Rafale, une marque rachetée par Sillinger et qui était utilisée par une ancienne société spécialisée dans les embarcations en aluminium pour la plaisance et le secteur professionnel. Après l’accord de Dassault Aviation, qui a accepté l’utilisation du même nom que son avion de combat, Sillinger a décidé de regrouper sous l'appellation Rafale ses six modèles de 9.5 à 16 mètres. Parmi eux, certains ont déjà été vendus, comme le Rafale 1200 (12 mètres). D’autres sont des nouveautés, à l’image du Rafale 950, le nouveau produit phare de la gamme.

 

Le Rafale 1200 (© : SILLINGER)

Le Rafale 1200 (© : SILLINGER)

 

Rafale 950, le nouveau produit phare

 

Cette embarcation de 9.5 mètres, dont le développement vient juste de s’achever, est proposée dans différentes configurations de propulsion : inboard, onboard, Z-Drive, hélices de surface… L’option hydrojets sera présentée sur le modèle exposé lors du prochain salon Euronaval. Grâce à ses deux jets de 350 cv, le bateau peut dépasser 42 nœuds en charge. Une vitesse légèrement moins importante qu’avec d’autres types de propulsion mais qui présente plusieurs avantages, comme une meilleure réactivité dans les manœuvres et, compte tenu de l’absence d’hélices, une capacité à évoluer sans risque dans les zones de très petits fonds.

 

Le Rafale 950 (© : SILLINGER)

Le Rafale 950 (© : SILLINGER)

 

Robustesse, tenue à la mer et modularité

 

Comme les autres modèles de la gamme, qui disposent chacun de leur propre moule, le Rafale 950 dispose d’une carène en V profond avec étrave perce-vague, facilitant le franchissement des vagues à haute vitesse et mer formée. La coque est, quant à elle, réalisée en matériaux composites (fibre de verre, résine isophtaliques et vinylester) pour assurer une grande résistance dans un milieu marin.

Les Rafale sont présentés comme des bateaux multifonctions bénéficiant d’un durcissement des équipements installés afin de répondre à des conditions d’utilisation extrêmes en milieux hostiles. Les embarcations sont modulaires, avec la possibilité, notamment grâce à un système de rails en aluminium sur le pont, d’installer des sièges supplémentaires, des coffres, ou encore des supports pour l’armement et les moyens électroniques (radar, systèmes optroniques, communications…)

En plus de leur grande robustesse structurelle, ces semi-rigides peuvent être équipés d’une protection balistique Spectra, fixe ou amovible, afin de sécuriser différentes zones du bateau, comme le flotteur et les moteurs.

 

Le Rafale 1200 (© : SILLINGER)

Le Rafale 1200 (© : SILLINGER)

 

Trois gammes de produits et des bateaux vendus dans 45 pays

 

Pour mémoire, Sillinger, filiale du groupe français Marck, est basé à Mer (Loir et Cher), où elle réalise 250 à 300 bateaux par an. Créé en 1962, ce grand spécialiste tricolore des semi-rigides et bateaux pliables a vendu ses produits dans 45 pays, de l’Europe à l’Asie en passant par l’Inde, le continent africain et l’Amérique latine. Travaillant essentiellement pour les forces de sécurité, Sillinger fournit aussi des embarcations de travail pour les professionnels de la mer. Une toute petite partie de son chiffre d’affaires est, enfin, réalisé dans les bateaux de loisir haut de gamme et les matériels de lutte contre la pollution.

Aujourd’hui, Sillinger commercialise l’essentiel de ses produits en trois gammes : Rafale donc, pour les embarcations de 9.5 à 16 mètres à usage principalement militaire, Pro Raid pour les bateaux pliables et semi-rigides de moins de 9.5 mètres à usage professionnel et militaire, ainsi que les SRD, bateaux gonflables à déploiement rapide de 4.25 à 5.25 mètres dédiés aux commandos. 

Sillinger