Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Silversea : Trois navires pour Meyer Werft et De Hoop

Croisières et Voyages

Quatre mois à peine après sa reprise par RCCL, la compagnie italienne Siversea Cruises va bénéficier d’un nouveau plan d’expansion. De quoi lui permettre de consolider sa position de leader mondial des croisières de luxe. Forte des capacités d’investissement du groupe américain, elle a annoncé hier la signature de deux accords, l’un avec le constructeur allemand Meyer Werft et l’autre avec le néerlandais De Hoop, en vue de réaliser trois nouveaux navires. C’est la première fois que Silversea, qui a encore deux unités en commande chez Fincantieri, va travailler avec ces chantiers. Il faut sans doute y voir l’influence de RCCL, qui collabore depuis de longues années avec le groupe Meyer Werft pour ses filiales Royal Caribbean International et TUI Cruises, alors qu’une autre de ses marques, Celebrity Cruises, est en train de faire construire chez De Hoop un petit navire d’expédition, le Celebrity Flora.

Conclu avec Meyer Werft, le premier accord concernant Silversea est un MOU (memorandum of understanding) qui doit se traduire par une commande ferme au premier trimestre 2019. Il s’agit du projet Evolution Class, portant sur deux navires dont le premier doit être livré en 2022. Aucun détail technique ni visuel n’a pour le moment été dévoilé.

Le second est un contrat avec De Hoop pour une petite unité d’expédition de 100 passagers qui sera baptisée Silver Origin. Livrable en mars 2020, ce bateau assurera les itinéraires actuellement proposés par le Silver Galapagos dans l’archipel équatorien dont ce dernier porte le nom.  On notera que le Celebrity Flora, prévu pour sortir du chantier néerlandais en 2019, est lui-aussi conçu pour opérer aux Galápagos et affiche une capacité similaire.

Fondée en 1994 par la famille Lefebvre, originaire de Rome, Silversea Cruises a intégré en juin dernier le groupe Royal Caribbean Cruises Ltd, qui a acquis 66.7% des parts de la compagnie, dont Manfredi Lefebvre d'Ovidio demeure le président. Une reprise qui permet au groupe américain, numéro deux mondial de l’industrie de la croisière, d’être présent sur le segment du grand luxe, en complément de ses autres marques : Royal Caribbean International (mass market), Celebrity Cruises (premium) et Azamara Cruises (premium +).

Silversea arme actuellement 9 navires. Il y a là les Silver Cloud (1994) et Silver Wind (1995), unités de 16.800 GT et 296 passagers, les Silver Shadow (2000) et Silver Whisper (2001), navires de 28.258 GT et 382 passagers, le Silver Spirit (2009, 40.700 GT, 600 passagers), le tout nouveau Silver Muse (40.700 GT, 596 passagers), sorti en 2017 des chantiers italiens Fincantieri et qui sera suivi de deux sisterships, les Silver Moon et Silver Dawn, prévus pour entrer en service en 2020 et 2021.

S’y ajoutent trois petites unités d’expédition : le Silver Explorer (1989, 6072 GT, 132 passagers), le Silver Galapagos (1990, 4080 GT, 100 passagers) et le Silver Discoverer (1989, 5200 GT, 116 passagers). A noter que le Silver Cloud fait lui aussi partie désormais de cette flotte dédiée aux croisières d’expédition.

Jusqu’en 2017, l’ex-compagnie familiale a connu un développement très raisonné, avant de finalement rejoindre le mouvement général de l’industrie de la croisière, marqué par une véritable frénésie de commandes. Silversea doit certes préparer le remplacement de ses plus vieux navires. Mais avec les Silver Moon et Silver Dawn, signés avec Fincantieri en septembre 2017 et mai 2018, c’est-à-dire au moment où se négociait le rapprochement avec RCCL, et maintenant trois autres unités, la compagnie va connaitre un accroissement sans précédent de ses capacités. De quoi satisfaire sa nouvelle maison-mère cotée en bourse et ses actionnaires, qui ne jurent que par une forte et continuelle courbe de croissance.

 

Silversea Cruises