Marine Marchande
Sismique : Polarcus en difficultés financières

Actualité

Sismique : Polarcus en difficultés financières

Marine Marchande

Le marché de la prospection sismique marine ne se porte pas au mieux. Très sensible aux cycles économiques et pétroliers, il a vu un net recul en 2020 avec une chute de 40% des dépenses de prospections effectuées par les majors pétrolières. Le groupe Polarcus, basé aux Emirats Arabes Unis mais coté à Oslo, a annoncé hier être en défaut de paiement sur ses prêts bancaires et obligations, provoquant l'effondrement de son action.

Les banques ayant refusé de réaménager un prêt de 25 millions de dollars, Polarcus est désormais en difficulté pour honorer ses autres remboursements, s'élevant à 415 millions de dollars. La compagnie a annoncé avoir fait appel à des conseils pour restructurer son bilan. La cotation de son action a été suspendue.

Pour mémoire, le marché sismique sort déjà d'une très grosse crise suite à l'effondrement du prix du baril en 2014. Une importante concentration s'en était suivie, avec notamment l'acquisition des activités marine de CGG et de Schlumberger par le norvégien Shearwater, actuel leader du marché.

Polarcus possède actuellement sept navires, dont six navires X-Bow et un autre frété par Sovcomflot.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.