Marine Marchande
Situation confuse après l'attaque de tankers en mer d'Oman

Actualité

Situation confuse après l'attaque de tankers en mer d'Oman

Marine Marchande

Deux tankers, le Front Altair (252 mètres de long, 44 de large, pour un port en lourd de 110 000 tonnes) et le Kokuka Courageous (170 mètres, 27 de large et 27.000 tpl), débouchant dans le golfe d’Oman depuis le détroit d’Ormuz on été évacués jeudi 13 juin. Le premier, appartenant à Frontline, « a été attaqué », selon l’autorité maritime norvégienne (NMA). Le second aurait essuyé des tirs, d’après son opérateur japonais, Kokuka Sangyo. La 5e flotte américaine a pour sa part fait état de deux appels de détresses émanant de pétroliers. Les deux incidents ont eu lieu à  moins d'une heure d’intervalle, dans la même zone, les appels étant reçus à 6H12 et 7H00 selon les américains, qui ont dépêché sur place le destroyer USS Bainbridge pour porter assistance aux navires. 

Une animation de Marine Traffic montre les derniers mouvements des deux tankers. Le Kokuka Courageous faisait route depuis Jubail, en Arabie Saoudite, vers Singapour. Pour sa part, le Front Altair, était parti de Ruwais (Emirats Arabes Unis), pour Kaohsiung (Taïwan). Des images montrent un important incendie à bord.

Les circonstances de ces attaques sont restées confuses toute la journée de jeudi. Des