Défense
Six marins canadiens disparaissent dans un crash d’hélicoptère en Grèce

Actualité

Six marins canadiens disparaissent dans un crash d’hélicoptère en Grèce

Défense

Engagée depuis janvier en Europe au sein de l'un des groupes maritimes permanents de l’OTAN, le SNMG2, la frégate canadienne Fredericton a perdu son hélicoptère alors qu’elle évoluait en mer Ionienne. Six militaires se trouvaient à bord de l’appareil, un CH-148 Cyclone, lorsque celui-ci s’est crashé. L’accident s’est produit le mercredi 29 avril et, malgré plusieurs jours de recherches, cinq marins sont toujours portés disparus. Seul le corps d’un officier de la frégate canadienne a été retrouvé.

Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte en ce sens. L’expertise technique sera en tous cas complexe puisque si des débris du Cyclone ont été découverts en surface, les restes de l’hélicoptère gisent dans une zone où les fonds marins atteignent 2700 mètres.

Dérivé du Sikorski S-92, le Cyclone a été spécialement développé pour les forces armées canadiennes, et plus particulièrement la marine, où il remplace le vieux Sea King. Le contrat a été notifié en 2004 et le nouvel appareil a été officiellement mis en service en 2015. Toutefois, des problèmes techniques ont retardé son embarquement, le premier déploiement n’intervenant qu’en 2018. En tout, 28 Cyclone doivent être livrés d’ici l’année prochaine, une vingtaine ayant été à ce jour réceptionnés.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Une frégate canadienne du type City, ici le Montréal, avec un Cyclone (© MARINE CANADIENNE)

Une frégate canadienne du type City, ici le Montréal, avec un Cyclone (© MARINE CANADIENNE)

 

Marine et Garde-côtière canadiennes