Marine Marchande
Six souteurs GNL et un terminal en Sardaigne pour un trio norvégien

Actualité

Six souteurs GNL et un terminal en Sardaigne pour un trio norvégien

Marine Marchande

Les trois armateurs norvégiens spécialisés dans le GNL, Stolt-Nielsen, Golar LNG et Höegh LNG viennent d'annoncer un investissement de 182 millions de dollars dans la société Avenir LNG pour construire notamment six souteurs au GNL. Cet investissement servira également à la réalisation d'un petit terminal de stockage et d'installation de regaséification. Quatre navires seront construits chez Keppel Singmarine à Nantong, on ne sait pas encore où seront commandées les deux derniers.

Le terminal de stockage sera implanté dans le port d'Oristano, en Sardaigne. Les investisseurs prévoient de le ravitailler par des petits méthaniers et d'ensuite distribuer le gaz dans les réseaux locaux à l'aide de camions.

Stolt-Nielsen a crée Avenir LNG en 2017, pour se placer sur le marché de la fourniture de GNL éloigné des flux de pipelines.  C'est aussi le créneau d'Höegh LNG qui a réorienté son activité vers les FSRU ( (floating storage and regasification units - unités flottantes de stockage et de regazéification), dont un nombre croissant est positionné dans des territoires "entrant" sur l'approvisionnement GNL. Golar LNG opère également des FSRU, mais également une flotte de méthaniers et de FLNG (unité flottante de reliquéfaction). 

« La combinaison de nos capacités logistiques avec l'expérience de nos partenaires sur les marchés des méthaniers, FSRU et FLNG va permettre de positionner Avenir comme un acteur majeur sur le segment GNL petite échelle ».