Défense
SNA Améthyste : nouveau commandant pour l’équipage bleu

Fil info

SNA Améthyste : nouveau commandant pour l’équipage bleu

Défense

Le vendredi 5 avril, au monument des sous-mariniers de Toulon, le capitaine de vaisseau Cyril de Jaurias, commandant l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque, a fait reconnaitre le capitaine de frégate Sébastien Cousin comme commandant de l’équipage bleu du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Améthyste. Il succède au CF Desjars.

 

 

(© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

(© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Durant les deux ans de commandement du capitaine de frégate Desjars, l’équipage de l’Améthyste a totalisé plus de 3100 heures de plongée principalement sur les théâtres Atlantique et Méditerranée et 163 jours d’absence du port base.

Le capitaine de frégate Cousin, est entré à l’Ecole Navale en 2001. Après avoir rejoint les forces sous-marines en 2005, il a servi sur SNA et sur sous-marins nucléaires lanceurs d’engin (SNLE) à Brest. Il a également commandé un bâtiment de surface, le bâtiment-école Lion en 2008. Sous-marinier expérimenté, il totalise plus de 19 000 heures de plongée accumulées sur 7 déploiements sur SNA et 4 patrouilles sur SNLE. Il est muté sur l’Améthyste avec lequel il effectuera une mission opérationnelle.

 

Le capitaine de frégate Sébastien Cousin

Le capitaine de frégate Sébastien Cousin (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Admis au service actif en 1992, le sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste est le cinquième de la série des six SNA français du type Rubis. C’est le premier ayant dès l’origine bénéficié de la modernisation AMÉlioration Tactique, Hydrodynamique, Silence, Transmission, Ecoute (AMETHySTE).

Les SNA constituent une composante essentielle des forces armées, ils sont à la fois des navires de combat et des instruments de puissance. Outre leur rôle premier dans la sûreté de la Force Océanique Stratégique (FOST), ils participent à la protection de force navale et à la fonction connaissance/anticipation.

 

Le SNA Améthyste

Le SNA Améthyste (© MARINE NATIONALE - R. QUARANTE)

 

Basés à Toulon, ils sont conçus pour naviguer jusqu’à 220 jours par an, armés chacun par deux équipages de 75 hommes. Leur propulsion nucléaire est un atout majeur qui leur permet de se déployer discrètement, rapidement, loin et longtemps.

Le SNA Améthyste parraine le lycée de l’Estuaire de Blaye en Gironde. Des échanges entre les lycéens et les marins sont régulièrement organisés.

Source : Marine nationale

Marine nationale