Défense
SNA Barracuda : Première jonction de coque pour le futur Duguay-Trouin

Actualité

SNA Barracuda : Première jonction de coque pour le futur Duguay-Trouin

Défense

Le site DCNS de Cherbourg vient de procéder à la jonction des deux premiers tronçons de coque du futur Duguay-Trouin, le second des 6 nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda. Ainsi, les deux premiers anneaux formant la coque résistante du bâtiment ont été assemblés au terme d'une opération qui aura duré près de deux mois. Les tronçons 12 et 13, situés en zone milieu du sous-marin, accueilleront, notamment, le poste de commandement de navigation et d'opération (PCNO). Ces anneaux de plus de 30 tonnes chacun ont été soudés sur la totalité de leur circonférence. DCNS précise que sur les 21 tronçons constituant la coque du Duguay-Trouin, 10 sont aujourd'hui achevés et 8 sont en cours de construction, les opérations de jonction devant durer jusqu'au début de l'année 2013.
On notera que la jonction des deux premiers tronçons a été réalisée grâce à une nouvelle technologie industrielle. Ainsi, le soudage a été effectué sous flux, c'est-à-dire sous atmosphère contrôlée, ce qui permet d'améliorer la qualité de la soudure obtenue et les délais de réalisation. Au total, entre préparation, réglages, préchauffage, soudage et contrôles, le travail, qui a donc duré près de deux mois, soit 15% de temps gagné par rapport à l'ancienne méthode.

Jonction des deux premiers anneaux du Duguay-Trouin (© : DCNS)
Jonction des deux premiers anneaux du Duguay-Trouin (© : DCNS)

Pour mémoire, le programme Barracuda a été notifié par la Direction Générale de l'Armement (DGA) en décembre 2006. DCNS est maître d'oeuvre d'ensemble du navire et à Areva TA maître d'oeuvre de la chaufferie nucléaire embarquée. Les nouveaux sous-marins doivent remplacer entre 2017 et 2027 les 6 SNA du type Rubis actuellement en service au sein de la Marine nationale. Alors que le troisième Barracuda a été commandé cette année, la réalisation de la tête de série, le Suffren, avance à grands pas. La première sortie à la mer de ce sous-marin étant prévue début 2016.
Plus grands, plus puissants et plus silencieux que leurs aînés, les Barracuda mesureront 99.5 mètres de long et afficheront un déplacement de 5000 tonnes en plongée. Disposant de nouvelles capacités en matière de renseignement et d'opérations spéciales, ils sont conçus pour pouvoir accueillir un groupe de commando et leur matériel (qui pourra être stocké dans un shelter amovible situé derrière le massif). L'armement sera constitué de torpilles lourdes F-21, de missiles antinavire SM-39 Block2 Mod2, ainsi que de missiles de croisière Scalp Naval. En tout, 20 armes pourront être mises en oeuvre au moyen de quatre tubes de 533mm.

Naval Group (ex-DCNS)