Défense
SNA Suffren : la divergence du cœur nucléaire menée à bien

Actualité

SNA Suffren : la divergence du cœur nucléaire menée à bien

Défense

Nouvelle étape franchie pour le premier des six sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda. Sorti en juillet du hall de construction du site Naval Group de Cherbourg et mis à l’eau peu après, le Suffren a vu menée à bien la divergence de son réacteur embarqué. Cette opération, pilotée depuis le Poste de Conduite de la Propulsion (PCP) du bâtiment par les équipes de TechnicAtome et Naval Group, consistait à enclencher pour la première fois une réaction nucléaire maîtrisée dans le coeur. Elle sera ininterrompue jusqu’à l’arrêt définitif du

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française