Marine Marchande
SNCM : La CGT porte plainte pour diffamation contre Le Parisien

Actualité

SNCM : La CGT porte plainte pour diffamation contre Le Parisien

Marine Marchande

Le syndicat, majoritaire au sein de la Société Nationale Corse Méditerranée (SNCM), a décidé de porter plainte pour diffamation suite à l’article paru le 17 octobre dans le quotidien Le Parisien – Aujourd’hui en France. Citant des experts et un haut fonctionnaire, le journal laissait clairement entendre qu’un véritable trafic était organisé à bord des navires, les marins se partageant depuis des années et « en toute illégalité, une partie importante de l’argent » des ventes de produits, à commencer par le tabac et les alcools.
Immédiatement, la CGT avait dénoncé ces allégations jugées scandaleuses. Cité dans l’hebdomadaire Le Marin, Bernard Marty, secrétaire CGT du Comité d’entreprise de la SNCM, affirme que le montant des recettes sur ce poste « dépasse les 6 millions d’euros pour juillet et août », battant en brèche la thèse développée dans Le Parisien, à savoir que « le bilan de ce secteur était quasiment nul ». Au lendemain de la parution de cet article, le responsable du service économie du journal, ayant des reçu des menaces de mort, avait été placé sous protection policière.

Corsica Linea (ex-SNCM)