Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Actualité

SNCM : Le Jean Nicoli chassé de Porto Vecchio par des manifestants corses

Marine Marchande

Exaspérés par la grève de la SNCM, des manifestants corses s’en sont pris hier soir aux grévistes du Jean Nicoli. Attaqué par la foule, le navire a été contraint d’appareiller en urgence de Porto Vecchio, où il était immobilisé depuis le 24 juin.

Ils étaient plusieurs centaines, présentés comme des socioprofessionnels de la région de Porto Vecchio, commerçants et entrepreneurs notamment, venus protester contre les conséquences sur la Corse du mouvement social qui paralyse la flotte de la SNCM depuis maintenant 10 jours. Les manifestants ont pénétré dans le port et rejoint le quai où était amarré le Jean Nicoli, qui assure habituellement les liaisons avec Marseille. Face à des opposants très remontés, les marins se sont enfermés à bord du navire.  Et la situation a dégénéré. Alors que les grévistes ont tenté de repousser la foule à coup de lance à incendie, des manifestant ont jeté des projectiles et des fusées de détresse sur le ferry, mis le feu aux amarres et peint le mot « Fora » (« Dehors » en Corse) sur la coque, avant que la partie basse de celle-ci soit recouverte d’inscriptions. Face à cette situation, le commandant du Jean Nicoli a décidé d’appareiller vers 19h30. Le navire s’est éloigné du quai sous les applaudissements de la foule, en recevant au passage d’ultimes projectiles. Il s’est replié sur Marseille, où il est arrivé ce vendredi matin. 

 

 

- Voir la vidéo des heurts diffusée par Corse Matin

Corsica Linea (ex-SNCM)