Marine Marchande
SNCM: le repreneur ne remboursera pas les 440 millions d'euros

Actualité

SNCM: le repreneur ne remboursera pas les 440 millions d'euros

Marine Marchande

Enfin une bonne nouvelle pour la SNCM et pour ses repreneurs. Alain Vidalies, ministre des transports, a annoncé hier à l’Assemblée Nationale que les autorités de la concurrence de la Commission européenne acceptaient le principe de la discontinuité juridique entre la SNCM actuelle et celle qui pourrait émerger d’une reprise.

Concrètement, cela signifie que le repreneur n’aura plus à rembourser les 440 millions d’euros d’aides que Bruxelles avait jugé indûment perçues par la SNCM.

De quoi mettre du baume au cœur des trois repreneurs potentiels, Daniel Berrebi, Christian Garin et Patrick Rocca, qui ont déposé hier au tribunal de commerce de Marseille une nouvelle mouture de leurs offres. Elles seront examinées le 27 mai.  Le 11 mai dernier, le tribunal marseillais avait en effet demandé une amélioration des offres de reprise. Et ce notamment après que le tribunal administratif de Bastia ait annulé, le 7 avril, la convention de délégation de service public de desserte de la Corse, attribuée à la SNCM et la Compagnie Méridionale de Navigation, avec effet au 1er octobre 2016.  La période d’observation de la SNCM est, pour mémoire, prolongée jusqu’ au 28 novembre.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries