Marine Marchande
SNCM : Les salariés valident le projet de relance de la compagnie

Actualité

SNCM : Les salariés valident le projet de relance de la compagnie

Marine Marchande

Les salariés de la Société Nationale Corse Méditerranée se sont largement prononcés en faveur du plan de relance de la compagnie. Selon la direction, près de 70% des personnels ont accepté la réorganisation de l'entreprise. Quelques 389 postes devraient donc être supprimés, dont 213 de navigants. Les effectifs de la SNCM passeront alors sous la barre des 2000 salariés, contre 2255 aujourd'hui.
La direction s'est néanmoins engagée à ce qu'aucun licenciement n'intervienne. Le réajustement des effectifs se fera par des départs en retraite ou sur la base du volontariat.
Après avoir remporté le marché vital de la desserte des ports corses depuis Marseille, la SNCM souhaite reconquérir des parts de marché vers l'Ile de Beauté et l'Afrique du nord. Le management espère renouer avec les bénéfices dès 2009.
En juin 2006, la compagnie publique avait été privatisée. Le fond d'investissement Butler Capital Partners avait pris 38% des parts et Veolia Transport 28%, 9% étant réservés au salariés et le solde maintenu dans le giron de l'Etat. Cette privatisation avait donné lieu à une recapitalisation de 142.5 millions d'euros pour redresser les comptes. Parallèlement, une somme de 38,5 millions d'euros avait été apportée à la SNCM et placée sur un compte séquestre afin d'accompagner le plan social prévoyant la réduction des effectifs d'environ 400 postes.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries