Marine Marchande
SNCM : Les syndicats appellent l’Etat à pousser la commande des nouveaux navires

Actualité

SNCM : Les syndicats appellent l’Etat à pousser la commande des nouveaux navires

Marine Marchande

De Marseille à Saint-Nazaire, les syndicats appellent le gouvernement à mettre tout son poids dans la balance pour que la SNCM puisse commander au plus vite ses nouveaux navires, et ce dans les chantiers français. A l’approche du prochain Conseil de surveillance de la compagnie, prévu le 25 février et qui doit donner ou non son accord au lancement effectif du projet,  les organisations syndicales ont décidé de mettre la pression sur l’Etat. « Tous les moyens humains, techniques et financiers nécessaires à la construction de ces navires doivent être mis en œuvre, tant pour des questions d’emploi, que pour des questions de savoir-faire et de technologie », viennent d’écrire au ministre des Transports la CGT de STX France et la CGT des Marins de Marseille, unies depuis plus longtemps sur ce dossier. « L’Etat est actionnaire de nos deux entreprises (25% dans la SNCM et 33.34% dans STX France, ndlr), il dit vouloir  relancer l’industrie et soutenir la création d’emplois. Il se doit par conséquent d’agir dans ce dossier. Il y a en tous cas urgence pour la SNCM car s’il n’y a pas confirmation du renouvellement de sa flotte le 25 février, cela posera un vrai problème pour l’avenir de la compagnie  », martèle-t-on dans l’estuaire de la Loire.

 

 

Mobilisation syndicale généralisée

 

 

Et la CGT n’est pas la seule à monter au créneau. A Marseille et Saint-Nazaire, la CFE-CGC fait également front commun : « Dans une démarche de relance de l'économie nationale, les besoins techniques de la SNCM doivent être une réponse aux besoins de remplissage du plan de charge de STX France », ont fait savoir en octobre dernier, au premier ministre et aux ministres du Redressement productif, des Transports et de l’Economie, les représentants CFE-CGC de STX France et de la SNCM. Une position qui n’a pas évolué aujourd’hui : «  Ils ont besoin de bateaux, nous avons besoin de boulot. Il y a une vrai logique économique et industrielle, d’autant que ces navires seront très innovants, avec une propulsion au gaz, une technologie que très peu de chantiers

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire