Marine Marchande
SNCM : L’Excelsior passera sous pavillon français le 12 avril

Actualité

SNCM : L’Excelsior passera sous pavillon français le 12 avril

Marine Marchande

Affrété pour 19 mois par la SNCM afin de remplacer le Napoléon Bonaparte, l’Excelsior, de l’armement italien GNV, passera sous pavillon français le 12 avril prochain. En attendant, le ferry va assurer ses premières rotations, entre Marseille et la Tunisie, en demeurant immatriculé en Italie. Le premier départ est prévu demain. La SNCM précise que l’Excelsior sera dès le début de son exploitation armé par un équipage de marins français de la compagnie, « qui navigueront sur ce navire aux conditions sociales du pavillon français 1er registre ». Le ferry assurera la liaison vers Tunis du 23 février au 4 mars, le Méditerranée remplaçant sur cette période le Napoléon Bonaparte pour la desserte d’Ajaccio et Bastia.  Après 10 jours d’activité, l’Excelsior sera arrêté jusqu’au 12 avril, le temps de sa mise en conformité et du passage au registre français. Puis il remplacera le Napoléon Bonaparte sur les liaisons entre Marseille et la Corse (Ajaccio et Porto Torres), tout en assurant en avril et mai quelques rotations vers la Tunisie. Ensuite, de juin à septembre, il devrait être exclusivement affecté au service habituellement réalisé par le Napoléon Bonaparte vers l’île de Beauté.

 

 

L'Excelsior arborant le logo de la SNCM, hier à Marseille (© SNCM)

L'Excelsior arborant le logo de la SNCM, hier à Marseille (© SNCM)

 

 

Mis en service en 1999, l’Excelsior mesure 202 mètres de long pour 28 mètres de large. Ce ferry de 39.777 GT de jauge, capable d’atteindre la vitesse de 24 nœuds, dispose de 387 cabines et 38 suites. Il peut transporter 2253 passagers et 760 véhicules. Affrété jusqu’à la fin septembre 2014 en raison de l’indisponibilité du Napoléon Bonaparte, victime d’une voie d’eau en octobre dernier et en attente de réparation, l’Excelsior est arrivé le 4 février à Marseille. Le navire a, cette semaine, été mis aux couleurs de la SNCM, les travaux de peinture étant menés à flot par les équipes de Chantier Naval de Marseille.

Corsica Linea (ex-SNCM)