Marine Marchande
SNCM : L’impasse

Actualité

SNCM : L’impasse

Marine Marchande

Cela fera deux semaines, demain, que les salariés de la SNCM ont cessé le travail. Extrêmement inquiets pour l’avenir de la compagnie, ils réclament au gouvernement et à l’actionnaire majoritaire, Transdev, des garanties quant à la pérennité de l’entreprise, et notamment que les besoins de trésorerie soient couverts jusqu’en juin 2015. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, a affirmé samedi, dans une interview au quotidien La Provence, que la SNCM n’était pas en mesure, aujourd’hui, de commander de nouveaux navires. Et il a dans le même entretien évoqué pour la première fois l’hypothèse d’un redressement judiciaire. Des déclarations qui ont provoqué la colère des syndicats, accusant le secrétaire d’Etat de renier sa parole. Au nom du gouvernement, Frédéric Cuvillier avait, il est vrai, apporté son soutien en début d’année au plan de redressement de la

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries