Marine Marchande
SNCM : Stef, propriétaire de la Méridionale, entre en scène

Actualité

SNCM : Stef, propriétaire de la Méridionale, entre en scène

Marine Marchande

Depuis plusieurs semaines, la Compagnie Méridionale de Navigation se trouve mêlée aux tractations autour des projets de reprise de la SNCM, actuellement en examen devant le tribunal de commerce de Marseille. Co-contractant, aux côtés de la SNCM, pour la délégation de service public de desserte de la Corse, elle serait dans l’obligation de reprendre l’intégralité du contrat (qui court désormais jusqu’en octobre 2016) et de le sous-déléguer au repreneur choisi.

Dans un courrier adressé au tribunal de commerce de Marseille la semaine dernière, et dont l’AFP a eu connaissance, la direction de Stef, dont la CMN est une filiale, aurait demandé un report de la décision sur l’avenir de la SNCM à fin septembre (alors que celle-ci devrait normalement avoir lieu le mercredi 10 juin). Dans cette lettre, le groupe de transport et de logistique écrit que La Méridionale « se retrouve placée au centre de la problématique et devient un élément incontournable, et potentiellement le bouc émissaire désigné à l'avance d'une éventuelle liquidation annoncée de son partenaire si aucun projet ne devait aboutir».

Stef souhaite donc pouvoir jouer un rôle de « facilitateur » et envisagerait le dépôt d’une offre qui porterait à la fois sur les lignes Corse et Maghreb, reprendrait 600 navigants et 200 sédentaires et serait valorisée entre 15 et 20 millions d’euros.

Une offre que le groupe ne pourrait formuler qu’après la saison estivale, mais qui arrive alors que les trois offres actuelles (émanant de Patrick Rocca, Daniel Berrebi et Christian Garin) ont déjà été retoquées une fois par le tribunal et repoussées par les syndicats.

La Méridionale | Actualité de la compagnie de transport Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries