Défense
SNLE : Le bloc moteur du Terrible est achevé

Actualité

SNLE : Le bloc moteur du Terrible est achevé

Défense

Le Groupe Moteur (GM) du dernier sous-marin nucléaire lanceur d’engins du type Le Triomphant est achevé. Posé sur son berceau, l’énorme bloc de 600 tonnes a été transféré cette semaine de sa nef de construction au centre d’essais de DCN Propulsion, à Indret (près de Nantes). « Le montage des différents éléments a nécessité un an et demi. C’est un travail très dense et très complexe », explique Jacques Vardanega, responsable des opérations. Caché sous une toile verte, le moteur a de quoi impressionner. Pourtant, l’énumération des différents matériels permet vite de comprendre que cet ensemble est particulièrement compact. « On trouve tout ce qui permet de transmettre à l’hélice la puissance : Deux turbines à vapeur qui alimentent un réducteur, produisant l’énergie nécessaire à l’entraînement des lignes d’arbres. Sont également présents deux groupes usines-électriques pour fournir le courant du bord, et diverses installations de servitude pour le fonctionnement de la réfrigération et du graissage ». En tout, celà fait 27 électropompes, une trentaine d’armoires électriques, 6400 soudures et 21 Kms de câbles...

Jalon Crucial

Pour Philippe Euzennat, directeur

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française