Défense

Fil info

SNLE Le Terrible : Un nouveau pacha pour l'équipage bleu

Défense

Le lundi 28 janvier 2019, le capitaine de vaisseau Jérôme Hallé, commandant l'escadrille des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (ESNLE), a fait reconnaitre le capitaine de vaisseau Pierre Rialland comme commandant du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Terrible, équipage bleu.

Le capitaine de vaisseau Pierre Rialland intègre l’Ecole Navale en 1995. Breveté de l’Ecole des Systèmes de Combat dans la spécialité « lutte sous la mer », il effectue sa première affectation sur la frégate Aconit, avant de rejoindre en 1999 les forces sous-marines, pour lesquelles il s’était porté volontaire dès le début de son engagement dans les armées.

Au cours des douze années suivantes, il occupe successivement l’ensemble des fonctions qualifiantes sur sous-marins, jusqu’aux responsabilités de commandant de sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) qu’il exerce de 2011 à 2013.

Affecté à la division entrainement de l’Escadrille des sous-marins d’attaque (ESNA) à Toulon puis à la Direction Générale des Relations Internationales (DGRIS), le capitaine de vaisseau Rialland prend le commandement du SNLE Le Triomphant en mai 2018.

Le capitaine de vaisseau Pierre Rialland est chevalier de la Légion d’honneur et chevalier de l’Ordre national du mérite.

Admis au service actif en 2010, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins « Le Terrible » est le dernier de la série des quatre SNLE NG français. Les 4 SNLE (« Le Triomphant », « Le Vigilant », « Le Téméraire », « Le Terrible ») assure la permanence de la dissuasion à la mer et peuvent exécuter à tout moment une frappe nucléaire contre toute menace d’origine étatique visant les intérêts vitaux de la France.

Le conseil départemental du Loir-et-Cher parraine le sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Terrible.

Communiqué de la Marine nationale, 30/01/19

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française