Vie Portuaire

Actualité

SNSM : Le nouveau Pôle de Soutien de la Flotte sort de terre à Saint-Malo

Vie Portuaire

Appelé à remplacer l’ancien Centre d’Entretien et de Réparation de l’Ouest (CERO), le nouveau Pôle de Soutien de la Flotte des sauveteurs en mer voit le jour à Saint-Malo. Débutée en janvier, la construction du nouveau bâtiment qui abritera le PSF est déjà bien avancée, sa mise en service étant prévue à la fin de l’année. « Le PSF va constituer une révolution par rapport au CERO, avec des locaux modernes et parfaitement adaptés, un renouvellement des équipes, qui seront plus mobiles pour mieux accompagner la maintenance et l’entretien de nos bateaux », souligne Xavier de la Gorce, président de la SNSM.

 

Le PSF en construction (SNSM)

 

Datant des années 70, le CERO s’était originellement transformé en petit chantier naval, du moins en site d’achèvement de certaines vedettes et canots de la SNSM, dont il équipait les coques nues. Il s’est aussi orienté dans la maintenance de la flotte mais a longtemps gardé un tropisme régional. Ses locaux actuels, s’étalant sur 2600 m², étant trop vétuste, il est devenu nécessaire de créer un nouveau site. Et ce fut l’occasion de réorganiser cette entité de l’association et faire évoluer ses missions. « Notre vocation n’est pas de construire ou d’achever des bateaux. Nous avons besoin d’un centre d’expertise qui puisse travailler au soutien de l’ensemble des stations, avec la capacité de projeter des équipes lorsqu’il y a localement des aléas techniques, des incidents ou simplement pour effectuer des contrôles », précise Jean-Christophe Noureau, directeur technique de la SNSM.

Le tout nouveau PSF, qui gèrera les principaux stocks de pièces, sera donc dédié aux interventions au profit des moyens nautiques équipant les 218 stations de sauvetage en métropole et outre-mer, ainsi que les centres de formation. Le pôle, qui emploie une dizaine de personnes, aura également en charge des opérations de rénovation des bateaux. « Nous allons avec le PSF disposer d’un bâtiment industriel moderne et installé près de l’eau, ce qui sera bien plus pratique pour la manutention des bateaux. Dans le même temps, nous réorientons donc les compétences et l’expertise. Il s’agit notamment de renforcer notre capacité à pouvoir déployer des équipes partout sur le territoire métropolitain et à l’autre bout du monde, avec le matériel nécessaire, que nous pouvons par exemple préacheminer en conteneurs ou par camion ».

Alors que le site du CERO a été vendu, permettant de financer son successeur, le nouveau PSF est construit sur un terrain mis à disposition par la ville de Saint-Malo. La construction du nouveau bâtiment et ses équipements représentent un investissement de près de 3 millions d’euros.  

 

Sauvetage et services maritimes