Construction Navale
SNSM : Sibiril va livrer le CTT NG de la station de Saint-Tropez

Actualité

SNSM : Sibiril va livrer le CTT NG de la station de Saint-Tropez

Construction Navale

Mis à l’eau début décembre au chantier Sibiril Technologies de Carantec, dans le Finistère, le SNS 004 Bailli de Suffren III, nouveau canot tous temps de la station de sauvetage de Saint-Tropez, va quitter la Bretagne pour rejoindre la Méditerranée. Il doit être embarqué samedi 16 janvier, à Brest, à bord du cargo Deo Volente, a appris Mer et Marine. En provenance des Pays-Bas, ce navire emmènera le canot jusqu’au golfe de Saint-Tropez, où il doit arriver dans la soirée du 20 janvier. Le Bailli de Suffren III sera déchargé par les grues du Deo Volente, qui effectuera la manœuvre au mouillage.

 

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

Très attendu par les sauveteurs en mer tropéziens afin de remplacer leur vieux Bailli de Suffren II, ce nouveau canot tous temps est le quatrième de la série des CTT NG, qui sera arrêtée à la cinquième unité suite à la décision de la SNSM de développer une nouvelle flotte dont la réalisation a été confiée à Couach (un choix toujours contesté par différentes stations). Les trois premiers CTT NG ont pour mémoire été livrés en 2015, 2016 et 2017 par Sibiril aux stations de l’île de Sein, des Sables d’Olonne et de Sète. Le cinquième et dernier, destiné à Saint-Malo, sera achevé cette année par le chantier de Carantec.

 

Bailli de Suffren III. Le poste de pilotage sur le fly deck (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Bailli de Suffren III. Le poste de pilotage sur le fly deck (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Bailli de Suffren III. La cabine (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Bailli de Suffren III. La cabine (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

 

Bailli de Suffren III. Compartiment machine (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Bailli de Suffren III. Compartiment machine (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

 

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

Adoptant le design ORC 178.R, conçu par le bureau d’architecture Pantocarène, les CTT NG mesurent 17.8 mètres (19 mètres hors tout) pour une largeur de 5.2 mètres et un tirant d’eau de 1.6 mètre, ces nouveaux canots sont présentés comme des bateaux particulièrement robustes, stables et manoeuvrants, appelés à intervenir dans les conditions les plus difficiles. Auto-redressants, ils sont prévus pour un équipage de 8 marins, et peuvent accueillir jusqu’à 60 passagers, avec 15 places assises et deux espaces dédiés aux civières. Réalisés en composite verre/résine est puissamment motorisées, les CTT NG disposent de deux moteurs Scania de 650 cv chacun, permettant d’atteindre la vitesse de 25 nœuds.

En dehors des CTT NG, Sibiril va bientôt livrer à la SNSM une ultime vedette de seconde classe du type V2NG. Longue de 12 mètres et conçue par Mauric, la SNS 224 doit être réceptionnée en février par la station de Saint-Valéry-en-Caux.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

Le Bailli de Suffren III (© : SIBIRIL TECHNOLOGIES)

 

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer Sibiril Technologies | Toute l'actualité du chantier naval de Carantec