Construction Navale
Socarenam livre deux pontons-grues pour la base navale de Toulon

Actualité

Socarenam livre deux pontons-grues pour la base navale de Toulon

Construction Navale

Deux pontons-grues destinés à la base navale sont arrivé hier matin à Toulon. Construits à Boulogne par le chantier Socarenam, les deux engins ont été chargés le 22 février sur le cargo néerlandais Stella Nova, qui les a transporté jusqu'en Méditerranée. Le convoi s'est amarré au petit matin, juste à côté de la frégate singapourienne RSS Intrepid, arrivée la veille à Toulon pour une campagne d'essais de ses missles Aster 15 (*).
Longs de 21.4 mètres, les nouveaux pontons automoteurs sont équipés d'une grue d'une capacité de 8.3 tonnes à 8.5 mètres et de 3.3 tonnes à 18.5 mètres, ainsi que d'un treuil d'une capacité de 12 tonnes. Capables de transporter 24 tonnes de fret, ils seront manoeuvrés par trois hommes d'équipage pour les manutentions et de cinq personnes pour les opérations d'ancrage.

(Photo : SOCARENAM)
(Photo : SOCARENAM)

Notifié le 16 janvier 2007, le contrat de remplacement des grues flottantes automotrices de la Marine nationale vise à doter les bases navales de moyens portuaires adaptés aux manutentions courantes, comme les radeaux de survie, les munitions, les pièces de rechanges, ou le relevage d'ancres (jusqu'à 4 tonnes). Leur disponibilité doit atteindre 51 semaines par an.
En tout, cinq pontons-grues seront livrés par Socarenam. Brest et Toulon seront dotés de deux unités et Cherbourg d'un bateau. En plus de cette commande, les bases navales de Brest et Toulon ont remis à niveau une grue flottante automotrice pour les manutentions de grandes hauteurs, en particulier pour le porte-avions Charles de Gaulle.
Spécialisé dans les remorqueurs pousseurs, les navires de servitude et les chalutiers, Socarenam a livré à la marine, en 2005, l'Alizé, bâtiment de soutien à la plongée et construit deux patrouilleurs hauturiers pour la Douane.
______________________________________________

(*) Voir notre article d'hier sur l'arrivée de l'Intrepid