Construction Navale
Socarenam met à l’eau deux vedettes pour la marine et la gendarmerie maritime

Actualité

Socarenam met à l’eau deux vedettes pour la marine et la gendarmerie maritime

Construction Navale
Défense

Le chantier Socarenam de Calais a procédé le 24 septembre à la mise à l’eau de deux bateaux commandés en décembre 2017 par la Direction Générale de l’Armement. La première est la Palyvestre, vedette d’entrainement à l’hélitreuillage (VEH) qui sera employée par la Marine nationale au profit des appareils de la base d’aéronautique navale d’Hyères, près de Toulon. La seconde est l’Armet, une vedette de surveillance maritime et portuaire (VSMP) destinée à la Gendarmerie maritime. Elle équipera le nouveau peloton de surveillance maritime et portuaire (PSMP) du port de Nantes Saint-Nazaire.

 

La VEH Palyvestre sortant du hall de construction (© : SOCARENAM)

La VEH Palyvestre sortant du hall de construction (© : SOCARENAM) 

La VSMP Armet mise à l'eau (© : SOCARENAM)

La VSMP Armet mise à l'eau (© : SOCARENAM) 

 

Réalisées simultanément à Calais depuis septembre 2018, ces bateaux en aluminium, à l’architecture très voisine, ont été conçus par le bureau d’architecture Pierre Delion. Après leurs essais de stabilité, les tests à quai et les essais en mer, elles devraient être livrées d'ici la fin de l'année. 

Longues de 15 mètres pour une largeur de 5.46, la Palyvestre et l’Armet seront équipés de deux moteurs de 650 cv et d'hydrojets, leur vitesse est prévue pour atteindre 30 nœuds en charge.

L’une des difficultés du projet a consisté à développer sur le même modèle deux bateaux aux vocations très différentes, d’un côté une VEH nécessitant notamment une plage arrière suffisamment grande et dégagée d’au moins 12 m² pour les entrainements à l’hélitreuillage, et de l’autre une VSMP, engin rapide capable d’assurer des missions de surveillance et d’interception autour des installations portuaires, y compris dans des situations impliquant l’emploi d’armes. A cet effet, le bateau disposera à l’avant d’une sellette pour la mise en œuvre d’une mitrailleuse. Quant à la plage arrière, elle intègre un banc pour le déploiement de plongeurs. Pour le reste, les bateaux sont quasiment identiques, ce qui permet de gagner du temps et de réduire les coûts en facilitant les études, la construction et les procédures de certification.

 

Socarenam Marine nationale Gendarmerie maritime