Construction Navale
Socarenam Saint-Malo : Trois chalands en construction pour la marine

Actualité

Socarenam Saint-Malo : Trois chalands en construction pour la marine

Construction Navale

Le chantier Socarenam de Saint-Malo réalise actuellement les trois premiers d’une série de nouveaux « chalands pontés » (CHP) destinés à la Marine nationale. Conçus par le bureau d’architecture Delion, ces engins en acier de 25.6 mètres de long pour 9 mètres de large un peu plus d’un mètre de tirant d’eau maximal afficheront un déplacement lège de 92 tonnes. Ils pourront transporter sur leur vaste pont de 200 m² des charges allant jusqu’à 112 tonnes. « Soixante points de saisinage, deux pontets (résistance : 70 kN) pour fixer des poulies, six bittes d'amarrage (résistance : 90 kN) et seize fontaines pour des twist-locks sont répartis sur le pont de travail qui, recouvert d'un platelage en bois exotique, est entièrement flush. Le franc-bord est réduit afin de positionner les chalands sous n'importe quel bâtiment de la Marine Nationale, des plus petits aux plus grands. Les extrémités avant et arrière du pont sont renforcées pour réceptionner des ancres dont la vitesse de chute reste importante (charge maximale : 12 tonnes à 7 km/h) tandis que le reste du pont est dimensionné pour recevoir jusqu'à 5 tonnes par mètre carré. Munies de plusieurs rangées de défenses, les murailles sont renforcées pour résister aux chocs lors des manœuvres d'accostage et peuvent résister à des chocs important (jusqu'à deux nœuds à pleine charge). Outre les critères réglementaires de stabilité, le cahier des charges imposait des critères de stabilité après avarie exigeants, notamment des cas de chargement asymétriques avec deux compartiments envahis », explique le concepteur.

 

 

Non motorisés, les CHP, manœuvrés par des remorqueurs, seront exploités dans les bases navales de Brest et Toulon. Ils serviront notamment au transport de gueuses pour les matériels de levage, au transport de conteneurs ou de colis lourds ainsi qu’à la réception d’ancres jusqu'à 12 tonnes et de lignes de mouillage jusqu'à 100 tonnes. 

La commande des CHP a été notifiée en octobre 2016 par la Direction Générale de l’Armement.

 

Socarenam | Toute l'actualité du chantier naval