Marine Marchande
Somalie : Les Britanniques bloquent un tanker transformé en bateau-mère

Actualité

Somalie : Les Britanniques bloquent un tanker transformé en bateau-mère

Marine Marchande

La Royal Navy a forcé le chimiquier Liquid Velvet, détourné en novembre dernier, à s'échapper de son mouillage en Somalie pour gagner la haute mer. Les pirates souhaitaient apparemment se servir du navire de 114 mètres comme d'un bateau-mère leur permettant, une fois fondus dans le trafic commercial, de lancer de nouvelles attaques contre d'autres navires. Le golfe d'Aden semblait être l'objectif. Surveillé par les moyens militaires présents dans cette partie de l'océan Indien, le Liquid Velvet a été pisté dès son appareillage repéré. Naviguant dans le secteur, le ravitailleur britannique RFA Fort Victoria, avec un hélicoptère Lynx et des équipes de Royal Marines à son bord, s'est porté au devant du chimiquier. Mettant à l'eau des embarcations rapides et faisant décoller son Lynx, le Fort Victoria a bloqué la progression du Liquid Velvet, qui avait parcouru 90 milles depuis son appareillage. Devant la démonstration de force des Britanniques, les pirates ont rebroussé chemin et regagné leur mouillage devant les côtes somaliennes. Le RFA Fort Victoria a suivi le navire pour s'assurer qu'il ne ferait pas une autre tentative de sortie.
Immatriculé aux Iles Marshall et appartenant à un armateur grec, le chimiquier avait encore tout ou partie de son équipage, (22 hommes au moment de l'attaque) à bord, des marins probablement contraints, sous la menace, d'assister les pirates. la présence d'otages explique pourquoi les marins britanniques n'ont pas tenté de reprendre le bateau de vive force.

Royal Marines devant le Fort Victoria (© : ROYAL NAVY)
Royal Marines devant le Fort Victoria (© : ROYAL NAVY)

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime