Défense
Sonars : Thales étend son activité de soutien au Royaume-Uni

Actualité

Sonars : Thales étend son activité de soutien au Royaume-Uni

Défense

Le ministère britannique de la Défense a notifié à Thales un nouveau contrat de soutien portant, cette fois, sur les sonars de coque 2050 des treize frégates du type 23 de la Royal Navy. Si l’électronicien français a conçu et réalisé ces équipements, c’est le groupe britannique BAE Systems qui en assurait jusqu’ici la maintenance. Il s’agit donc d’un véritable succès commercial pour l’industriel français. « Thales s’est imposé dans le cadre d’une compétition en proposant une solution innovante qui permet de réduire les coûts de soutien et d’améliorer la disponibilité de l’équipement. Thales assurera des interventions afin de corriger les dysfonctionnements du système, un service d’assistance (helpdesk) disponible 24h/24 et 7j/7 dans le monde entier, un soutien en cale sèche et en mer, et fournira des équipements de diagnostic et des bancs de tests », explique-t-il.

 

 

Sonar 2050 (© : Thales)

Sonar 2050 (© : Thales)

 

 

Le 2050 est un sonar de coque actif à moyenne portée, qui permet également de doter les navires de capacités de détection passive à très basses fréquences. Dans le cadre des missions de lutte anti-sous-marines, cet équipement est complété, sur huit des treize frégates du type 23, par un sonar remorqué 2087 à longue portée, capable de détecter et traquer des bâtiments adverses au-delà du volume d’engagement de leurs armes. Ce sonar remorqué, de la famille Captas 4, est développé et fabriqué par Thales.

 

 

Sonar remorqué 2087 (© : THALES)

Sonar remorqué 2087 (© : THALES)

 

 

Le groupe français a également fourni à la Royal Navy le sonar trempé FLASH qui équipe les hélicoptères AW101 Merlin embarqués sur les frégates et également dotés de torpilles. En attendant que la nouvelle FREMM française et l’hélicoptère NH90 soient pleinement opérationnels, la combinaison des sonars 2050 et 2087, ainsi que le FLASH et les torpilles aéroportés, font probablement des T23, comme l'affirme la Royal Navy, les meilleures plateformes de lutte anti-sous-marine actuellement en service. 

 

 

Sonar 2087 et Merlin sur une frégate du type 23 (© : ROYAL NAVY)

Sonar 2087 et Merlin sur une frégate du type 23 (© : ROYAL NAVY)

 

Thales Royal Navy