Divers

Fil info

SOS Méditerranée annonce des poursuites judiciaires contre ses agresseurs

Divers

SOS MEDITERRANEE annonce des poursuites judiciaires contre ses agresseurs et leurs soutiens suite à l’attaque de son siège à Marseille « Ce n’est pas la première fois que l’association SOS MEDITERRANEE est victime d’intimidation et de diffamation de la part de groupes et d’individus malveillants. Mais après l’attaque du siège de notre association le 5 octobre à Marseille, la gravité des faits et l’apologie de ces délits par des responsables politiques ou publics nous obligent à réagir fermement. Nous condamnons vigoureusement et poursuivrons en justice toute personne qui porte atteinte à nos équipes et à notre association, ou qui colporte des mensonges et des propos haineux indignes de notre démocratie européenne » a déclaré ce jour lors d’une conférence de presse à Marseille le Président de SOS MEDITERRANEE France, Francis Vallat.

Rappel des faits : 22 individus investissent violemment le siège de SOS MEDITERRANEE

Le 5 octobre 2018 vers 14h, 22 individus font irruption de manière extrêmement brutale dans les locaux de SOS MEDITERRANEE à Marseille en hurlant et en brutalisant les personnes qui se trouvent sur leur passage. Trois membres du personnel sont éjectés des bureaux par la force et parviennent à appeler la police, tandis que quatre autres salariés restent bloqués à l’intérieur, trois réfugiés ensemble dans un bureau et l’autre isolé en compagnie des assaillants. Peu après, les 22 assaillants ouvrent les fenêtres et déploient une banderole vers la rue sur laquelle est écrite « SOS MEDITERRANEE complice de trafic d’êtres humains ». Ils

Migrants | Actualité maritime des flux migratoires