Divers

Actualité

SOS Méditerranée poursuivra le sauvetage de migrants cet hiver

Divers

ONG engagée dans le sauvetage des migrants au large de la Libye, SOS Méditerranée a décidé de maintenir sa présence sur zone cet hiver. Malgré des conditions météorologiques moins favorables à cette saison, les tentatives de traversées de la Méditerranée se poursuivent en effet. Ainsi, après avoir secouru la semaine dernière 606 personnes (dont 241 mineurs, pour moitié de moins de 13 ans), l’Aquarius a encore sauvé hier 110 naufragés. Le bilan du navire affrété pour cette mission par l’association est tristement impressionnant puisqu’il a recueilli, depuis ses débuts au large de la Libye en mars 2016, pas moins de 23.800 personnes, dont 15.500 depuis le début de cette année (35% de mineurs).

Fuyant les conflits armés, les persécutions politiques et religieuses, la faim et la misère, où rêvant simplement d’une vie meilleure en Europe, des milliers de candidats à l’exil continuent d’affluer vers les côtes du nord de l’Afrique, en particulier en Libye, où la situation sécuritaire demeure catastrophique. « Faute d’alternative sûre, ces personnes n’ont d’autre choix que de tenter la traversée en Méditerranée, sur l’axe migratoire le plus mortel au monde. SOS Méditerranée interpelle de nouveau les autorités nationales et européennes sur le besoin urgent de la mobilisation de bateaux de sauvetage afin d’intervenir à temps avant que les canots de fortune coulent, ne laissant aucune chance de survie à leurs passagers. Face à l’absence d’un dispositif institutionnel adéquat, SOS Méditerranée poursuit et poursuivra sa mission en mer pendant tout l’hiver, pour la deuxième année consécutive », explique Francis Vallat, président de SOS Méditerranée France.

Intervenant en mer depuis 18 mois avec l’Aquarius, l’ONG se renforce également dans les pays européens et compte un nouveau membre dans son réseau, SOS Méditerranée Suisse. « Le drame qui se déroule en Méditerranée nous concerne tous, parce qu’il touche à nos valeurs fondamentales. SOS Méditerranée est une démonstration concrète de l’élan citoyen, solidaire et simplement humain, face à une réelle défaillance politique. Nous allons mobiliser les citoyens suisses, faire connaître la situation en Méditerranée et contribuer au financement des opérations », assure Thomas Bischoff, président de la nouvelle organisation helvète.

Dans l’Hexagone, où l’association est très active avec 150 bénévoles, 10 antennes locales et de nombreuses actions sur le terrain, SOS Méditerranée a été déclarée « grande cause nationale » par le gouvernement français. Elle vient de lancer une campagne télévisée d’appel aux dons. La générosité du grand grand public est en effet essentielle au financement du navire et des opérations conduites.