Construction Navale
Sous-continent indien : embouteillage de navires pour la démolition

Actualité

Sous-continent indien : embouteillage de navires pour la démolition

Construction Navale

Les porte-conteneurs voués à la démolition se pressent au mouillage devant les chantiers de déconstruction du sous-continent indien, en attendant de venir s’échouer sur les plages, a relevé l’analyste du conteneur Alphaliner. Les navires sont particulièrement concentrés dans la zone d’Alang, dans le nord-ouest de l’Inde, proche du Pakistan.

Cette situation est liée à la crise sanitaire. Les mesures de restriction empêchaient les navires de gagner les chantiers de démolition, en particulier parce que les équipages étrangers ne pouvaient débarquer. En conséquence, les chantiers de déconstruction ont pris du retard. Sur les cinq premiers mois de l’année, quatre fois moins de navires ont été détruits dans la zone, selon The Loadstar.

Fin mai, la situation s’est normalisée permettant à des navires, dont la plupart avaient été achetés avant fin mars, quand le confinement a été imposé en Inde, de parvenir jusqu’aux plages du pays. Des mesures d’assouplissement qui répondaient à la demande de la Ship Recycling Industries Association d’Alang pour profiter du nombre élevé de navires à la recherche de démolition. En effet, d’autres viennent encore s’ajouter à la file d’attente. Ainsi, selon The Loadstar une vingtaine de navires ont été vendus pendant la période de confinement et attendent d’être démantelés.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.